Agissez pour ce monde comme si vous deviez vivre mille ans, et pour l'autre comme si vous deviez mourir demain. [Mahomet]
ABEILLESPASSION - Plus d'abeilles, plus d'humains...
 

(1) LA MORT DES ABEILLES MET LA PLANETE EN DANGER
(2) DES RUCHES EN BONNE SANTE.
La pollinisation
GALERIE
LE BOIS
(3) L' APITHERAPIE
(4) HYMENOPTERES
Contact
1 a 11 L APICULTURE POUR TOUS
12 a 22 L APICULTURE POUR TOUS
23 a 28 L APICULTURE POUR TOUS
NOS ENFANTS MENACES
BAYER
Contamination OGM
Sondages
Vous avez la parole...
Combattre les insecticides
Plan de ruche Warré
Débutants
Materiel apiculture
Calendrier travaux apicoles
Dimension des ruches
Les maladies
Les obligations de l'apiculteur
Coloriage pour les petits
plantes mellifères
La gelée royale
La propolis
Le pollen
Adresses utiles
Compteur
Livre d'or
Les produits de la ruche
LA METEO
DICTIONNAIRE d'APICULTURE
Biodiversité
Varietes de miel
BOUGEONS-NOUS!!!

Pour que les journaux financiers se mettent a relayer l'information, c'est que cela doit commencer à devenir inquiétant...

Voilà déjà un bon bout de temps que plusieurs scientifiques et biologistes ont tiré la sonnette d'alarme concernant la disparition des abeilles. Pourtant cela semblait n'inquiéter personne. Mais voilà que maintenant le journal « Les Echos » n'hésite plus à écrire dans

 

 

un article daté du 20 Août 2007 :

 

Les abeilles s'éteignent par milliards depuis quelques mois. Leur disparition pourrait sonner le glas de l'espèce humaine. 

Difficile de faire plus clair... Plus d'abeille, plus d'humain !

Pour ceux qui me lisent depuis quelques temps, j'ai plusieurs fois abordé le point de vue qui consiste à dire que toutes les espèces vivantes (aussi bien végétales qu'animales) sont interdépendantes. Et qu'en jouant aux apprentis sorciers avec les OGM et les produits chimiques cela finira forcement par nous retomber dessus... Si dans la majorité des cas, cette interdépendance ne se voit pas au premier abord, dans le cas des abeilles, c'est assez trivial. Les abeilles sont responsables de la pollinisation de plus de 80% des plantes, fleurs et fruits de la planètes, sans abeilles nous perdons de fait la capacité à nous nourrir. Les trois quarts des végétaux qui nourrissent l'humanité en dépende... Pour reprendre la célèbre phrase d'Einstein, « sans abeille, l'humanité ne tiendrait pas plus de 4 ans ».

Les Etats-Unis auraient déjà perdu plus de la moitié de leurs abeilles et beaucoup d'autres pays sont touchés, y compris en Europe. Les causes de cet effondrement (car c'est le nom donné par les scientifique à ce qui est en train de se passer) restent pour l'instant mystérieuses... Si aucun agent prit individuellement peut être incriminé, il se pourrait bien que ce soit la combinaison de plusieurs traitements qui expliquerait ce phénomène. Il semblerait également que les OGM soient un des maillons de cette chaîne mortelle. Grosso-modo, les larves des pyrales ayant eu la bonne idées de toucher au maïs OGM, deviennent des organismes propices à la diffusion d'un champignon qui combinait aux autres pesticides utilisés provoquerait ce ravage chez les abeilles.

 

Ce qui est certain c'est que la responsabilité de l'homme dans ce massacre ne fait plus vraiment de doute pour personne, même si toutes les causes ne lui sont pas imputables.

Les pesticides et les OGM ne sont pas des solutions d'avenir, n'oublions pas que l'agriculture biologique a les moyens de nourrir l'humanité, la FAO la encore démontré récemment. Affirmer que les pesticides et les OGM sont sans danger, c'est faire preuve d'une vue étroite et bornée. C'est feindre de ne pas comprendre que le monde du vivant est interdépendant, que nous pouvons être en vie seulement parce que les autres espèces vivantes (végétales ou animales) existent, ne serait-ce que pour nous nourrir.






Ajouter un commentaire à cette page:
Votre nom:
Votre adresse e-mail:
Votre site web:
Votre message:

Bienvenue 88750 visiteurs (253484 hits) Ici!
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=
Agissez pour ce monde comme si vous deviez vivre mille ans, et pour l'autre comme si vous deviez mourir demain. [Mahomet]